A l’aide: mon bébé ne fait plus ses nuits!

Qu’est-ce qui est le plus difficile? La grossesse? L’accouchement? Les nuits? Honnêtement pour moi la réponse est: les nuits! Ninoute a pourtant fait ses nuits très rapidement, elle prenait un biberon à 3h du matin pendant ses premières semaines de vie, puis se rendormait sans problème juste après. Elle a très vite délaissé ce biberon pour faire des nuits complètes (pour notre plus grand bonheur!). Mais donc, où est le problème allez-vous me dire? Ben les nuits sont devenues une réelle catastrophe, alors oui évidement il y des passades: maladies, dents… Mais en ce moment c’est affreux, elle dort très mal, se réveille plusieurs fois par nuit, ne se rendort que dans nos bras, met plusieurs heures à se rendormir bref un cauchemar pour nous parents qui peinons à comprendre se revirement de situation… (rien n’est jamais acquis avec un enfant!)

Sommeil de bébé à 16 mois

Un tout petit (car oui à cet âge là ce n’est plus un bébé en fait…), a besoin de 13 à 14 heures de sommeil environ par jour, soit 11 heures la nuit et 2/3 heures en journée (souvent dispatchées en deux siestes). A noter que ce rythme peut être difficile à mettre en place lorsque votre enfant est en collectivité, par exemple Ninoute ne dort plus le matin puisqu’elle mange à 11h, elle fait donc une bonne sieste en début d’après-midi (de 1h à 2h30 c’est assez aléatoire…)

Les causes d’un mauvais sommeil

A cet âge là les causes peuvent être variées:

  • les dents, je vous invite à lire mon article à ce sujet: ici!
  • Il y a aussi toutes les maladies hivernales qui peuvent altérer le sommeil de bébé: notamment la fameuse rhino: lavage de nez et matelas sur-élevé nous ont pas mal aidé
  • les terreurs nocturnes: elles interviennent généralement entre 18 mois et 4 ans et sont caractérisés par des réveils nocturnes en pleurs, voire en hurlant, l’enfant peut sembler terrifié, il est pas tout ça fait réveillé et peut ne pas vous reconnaître… Elle durent de 1 à 5 minutes et sont bien plus impressionnantes que les cauchemars. Elle se produisent lors du sommeil lent profond (1 à 2h après l’endormissement)
  • une journée particulière: stressante, fatigante, le tout petit (comme nous d’ailleurs) à tendance à revivre sa journée pendant la nuit
  • une angoisse de séparation: elle débute aux alentours de 6/7 mois quand bébé prend conscience de sa propre existence et peut durer jusqu’à l’âge de 3 ans. Prendre le temps de câliner, rassurer l’enfant et le prévenir de notre départ (ou au contraire lui dire qu’on est dans la pièce d’a côté) sans s’éterniser restent les clés pour apaiser cette angoisse.

 

Des solutions pour un sommeil plus paisible?

Il est important d’instaurer un rituel du coucher, un rituel simple que vous pourrez reproduire même en dehors de la maison:

  • coucher bébé à heure fixe
  • préparer bébé à se coucher par des temps calmes environ 30 min avant (câlins, histoires…)
  • l’environnement doit être propice à un bon sommeil: chambre propre, aérée, à bonne température, avec une veilleuse si bébé à besoin d’être rassuré.
  • ne pas oublier l’objet transitionnel si bébé en possède un: doudou, sucette…
  • rassurer bébé, lui expliquer que c’est l’heure de dormir et lui annoncer éventuellement le programme du lendemain.

Nos essais (souvent ratés, parfois réussis)

dav
Position improbable!

Ninoute n’a généralement pas de problème au moment de l’endormissement, nous respectons son heure de coucher (nous repérons les signes précurseurs du sommeil, elle se frotte les yeux, réclame sucette), après un gros câlin, elle s’endort seule dans son lit sans pleurer en quelques minutes entre 20h et 20h30.

Il y a quelques semaines nous étions confrontés à une manie très impressionnante de sa part: elle se cognait la tête contre les barreaux de lit parfois assez fort, comme pour se bercer… parfois pour s’endormit, parfois dans son sommeil… J’avais vraiment peur qu’elle se fasse mal à la tête ou qu’elle souffre de problème psychologique! Après quelques recherches nous nous sommes aperçus que ce n’était pas rare, et effectivement elle fait cela pour se bercer ou pour décharger les tensions accumulées tout au long de la journée.

Nous avons donc mis une tresse de lit, ce qui nous a littéralement changé les nuits: elle se cogne toujours mais ne se fait pas mal et nous ne l’entendons plus! Je pense qu’elle se sent aussi plus contenue et plus « coocoonnée »! Les nuits étaient devenues plus paisibles! Mais ne crions pas victoire trop vite car depuis c’est un autre problème que nous rencontrons…

Ninoute s’endort toujours bien entre 20h et 20h30 seule dans son lit, jusque là tout va bien, nous sommes la plupart du temps tranquilles jusqu’à 00h environ. C’est à partir de là que les choses se gâtent:  elle se réveille en pleurant, en hurlant parfois. Lorsque ce sont de simples pleurs nous la laissons se rendormir seule en patientant quelques minutes (le temps parait une éternité et c’est pas facile pour mon petit cœur de maman), soit nous la prenons dans nos bras afin de la rassurer, la réconforter et la rendormir. Au début nous nous installions dans le canapé quelques minutes, puis avec le temps la fatigue, nous avons pris l’habitude de la prendre avec nous dans le lit, et là miracle: plus de réveils, et une nuit sereine pour tous (enfin presque). Mais depuis peu, elle pleure même avec nous, elle veut être littéralement SUR nous, ou dans nos bras, et pire elle met plusieurs heures à se rendormir (comme si elle avait loupé le train du sommeil)…

Nous sommes perdus, nous avons déjà tenté de: la câliner, la réconforter, berceuse, musique classique, céder, ou au contraire rester ferme, la laisser pleurer quelques minutes, la coucher dans son li parapluie près de nous, lui donner un biberon (elle mange pas énormément en ce moment, elle boude ses plats)… rien n’y fait! Nous dormons environ 4 heures par nuit, la fatigue intense nous fait perdre nos moyens, notre patience et notre attention est mise à rude épreuve la journée.

Nous n’avons pas forcément changé d’habitudes même si ses journées à la crèche sont plus longues depuis septembre (sachant qu’elle adore le crèche), nous avons donc du mal à comprendre (encore faut-il qu’il y ai une explication rationnelle!).

[…]

 

Avez-vous rencontré des difficultés pour le sommeil de votre bébé? Avez-vous de bons conseils à me donner (je suis preneuse de vos expériences, même si je sais que ce qui marche avec un enfant peut ne pas marcher avec un autre…)?

Je compte afficher une frise chronologique des étapes qui précèdent son coucher avec des photos d’elle pour accentuer le rituel du soir, et nous allons lui laisser un lange avec notre odeur, je vous dirai ce que ça donne 😉

cropped-logo-petit-1.png

 

</a
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s