Mon bébé fait des caprices!?

Aujourd’hui je vous parle d’un sujet pour lequel on se sent souvent démuni en tant que parents: les caprices! Notre bambin se met alors à crier, à pleurer à chaudes larmes voire même à se rouler par terre. Le pire à gérer pour les parents est souvent le regard des autres qui se disent « Mais qu’il est mal élevé cet enfant! ».

Sachez que cette phase est totalement normale dans le développement de la personnalité de l’enfant. Mais à partir de quel âge bébé fait-il réellement des caprices? Comment les appréhender?

Caprice ou besoin?

Il est parfois difficile pour un jeune parent de différencier les besoins de son enfant et les caprices. En effet, nous avons entendu maintes fois « laisses le pleurer, il fait un caprice » à un bébé, or ce n’est que vers l’âge de 18 mois que bébé commence à faire des caprices. Avant cet âge-là, le cerveau de bébé n’est pas assez développé pour agir de la sorte. Il n’exprime que ses besoins physiologiques et primaires: besoin de manger, d’être changé, d’être rassuré…

C’est donc aux alentours de 18 mois et plus généralement vers les 2 ans que l’enfant fait des caprices, il entre dans une face d’opposition avec l’adulte, il commence à exprimer en plus de ses besoins, ses désirs, qui sont parfois différents de ceux des parents. L’enfant tente de s’affirmer par tous les moyens qu’il maîtrise et avant la parole c’est souvent les pleurs et les cris. Le parent dit non et là c’est le drame l’enfant part en crise de nerf…

Comment gérer ces crises?

Tout d’abord il est important donc de faire la différence entre un besoin et un caprice.

Communiquer avec fermeté mais bienveillance!

Ensuite il est primordial de communiquer avec son enfant de lui expliquer la raison de votre refus. L’enfant aura d’abord du mal à comprendre mais vous devez lui montrer que vous comprenez sa colère mais que vous n’êtes pas d’accord. Il se sentira ainsi valorisé en tant que personne. Montrez-lui aussi que vous êtes toujours là pour lui malgré tout, réagissez avec fermeté mais bienveillance. Ne cédez pas, surtout si vous estimez que cela représente un danger pour votre enfant! Il est important d’imposer un cadre et des limites à votre enfant, il doit aussi apprendre la frustration c’est important pour qu’il intègre petit à petit les émotions pour pouvoir les gérer au mieux.

Faire diversion

Vous pouvez aussi détourner sa colère, après lui avoir expliqué la raison de votre refus, tentez de passer rapidement à autre chose par le jeu ou la diversion.

Par exemple, si vous savez que le moment du repas est sujet à caprice vous pouvez proposer à votre enfant de choisir entre deux desserts, il se sentira ainsi valorisé en tant qu’individu à part entière et impliqué dans ses choix, il n’aura pas l’impression de subir VOS décisions.

Autre exemple, l’enfant fait un caprice lors des courses car il souhaite un jouet ou court partout… Faites diversion et proposer lui d’aller chercher ensemble un ingrédient de la liste des courses. Une nouvelle fois il se sentira impliqué et oubliera vite sa colère.

Il s’agit d’exemples anecdotiques mais c’est à vous de tester ce qui marche ou pas avec votre enfant.

Et Ninoute dans tout ça…

Ninoute va bientôt faire 16 mois et j’ai déjà l’impression qu’elle fait des caprices. Lorsqu’elle n’est pas d’accord avec  nous elle se cambre, se met à pleurer (grosses larmes de crocodiles!). Heureusement ce ne sont que les prémices et nous arrivons la plupart du temps à la calmer rapidement.

L’autre jour elle réclamait beaucoup les bras et pleurait dès que qu’on la posait, nous hésitions entre caprice et besoin, en réalité elle était patraque et avait simplement besoin d’être rassurée et câlinée (merci les dents).

Lors du coucher, il arrive parfois qu’elle se mette à pleurer sans raison apparente, tous ses besoins sont comblés: repas ok, couche ok, température ok, câlin ok…  Je la prend donc une autre fois dans les bras et lui expliquant bien qu’il s’agit de la dernière fois, que maman est d’accord pour un câlin mais qu’après elle doit s’endormir seule. Et la plupart du temps cela fonctionne. Elle comprend, profite du moment câlin et finit par s’endormir seule 🙂 Je n’appelle pas ça céder mais combler un besoin. En revanche, si cela devait se répéter il s’agira de rester ferme 🙂

Autre cas: Ninoute tente souvent de toucher le placard sous l’évier, or elle sait depuis longtemps que l’accès lui est interdit (produits dangereux). Lors d’un nouveau refus de ma part elle s’est mise à pleurer et à se cambrer, elle était vraiment en colère, je lui au donc expliqué une énième fois et nous sommes passées à autre chose en allant dans son espace de jeu. La colère est vite passée.

***

 

Et vous avez des petites anecdotes à me raconter sur la gestion des caprices?

 

logo petit

</a

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. queenee971 dit :

    ma petite l’ai encore bientôt 12 mois. elle a son caractère elle pousse un cri quand elle veut quelque chose qu’elle obtient pas. j’utilise la diversion. heureusement pas encore les grosses crises.

    Aimé par 1 personne

    1. Ninoute dit :

      La diversion marche aussi ici pour combien de temps, je ne sais pas il va falloir ruser…😉

      J'aime

  2. Picou dit :

    Avec l’âge, les colères vont crescendo et les crises deviennent de plus en plus dures à désamorcer…Ça fait partie des plus grandes difficultés de notre rôle de parent, que d’arriver à aider notre enfant à les dépasser. Comme tu le dis, à la fois avec bienveillance, et fermeté – pas toujours facile, mais essentiel, pour qu’il comprenne qu’une colère n’est pas toujours le meilleur moyen de se faire entendre et d’obtenir une réaction, mais qu’on est quant même là pour accueillir ses doutes, ses besoins, ses frustrations et les accompagner pour l’aider à aller mieux.

    Aimé par 1 personne

    1. Ninoute dit :

      Merci pour ta réaction, je suis d’accord avec toi et j’appréhende ces moments là, tout comme le terrible two qui va pas tarder ! Toi tu dois être rodée avec tes picounettes 😉

      J'aime

Répondre à Ninoute Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s