Les 9 inquiétudes des jeunes parents

Un bébé ça change la vie, je ne vous apprends rien… Voici une petite liste non exhaustive des peurs et inquiétudes des jeunes parents…

julie-johnson-692218-unsplash

  • ne pas arriver à calmer bébé, un nourrisson pleure beaucoup, c’est sa seule manière de communiquer avec vous, mais difficile de comprendre ses pleurs, a t’il faim, froid, chaud, est-il fatigué, a t’il des coliques? Il n’y a qu’avec l’habitude et le temps que vous arriverez à déchiffrer ce langage codé (et encore!)
  • peur de la mort subite du nourrisson, et oui les jeunes parents se lèvent plusieurs fois par nuit afin de voir si bébé respire toujours, si il est bien sur le dos… Exit les nuits tranquilles et ça pour un long moment!
  • peur de manquer de temps pour soi, ce n’est pas qu’une peur c’est bien une réalité: une maman n’aura que très peu de temps pour elle! Je vous invite à lire cet article d’ailleurs, qui en parle avec humour => ici
  • peur de partager moins de moment en couple, ça c’est sûr! Le couple en tant que tel va en prendre un coup! Toute votre attention sera porté sur votre bébé et le peu de temps que vous aurez à deux vous le passerez à vous reposer / à dormir! Essayez de déléguer certaines taches pour pouvoir de temps en temps vous accorder ce temps précieux à deux.
  • peur de ne plus avoir de vie sociale, pas facile de continuer à voir ses amis, à sortir avec un bambin et tout son attirail! Seule solution, faire garder bébé chou par une personne de confiance, pour pourvoir enflammer le dancefloor (si vous avez encore de l’énergie!), ou simplement pour aller boire une tisane bière entre copines!
  • peur de couper les ongles! C’est anecdotique mais c’est vrai que les mamans ont souvent peur de couper les ongles de bébé… Astuce: le faire pendant qu’il dort ou les limer (y’a moins de risque de coupure!)
  • peur de la garde de bébé, j’ai demandé une place en crèche avant même de m’inscrire à la maternité et je vous assure que ça fait vraiment bizarre… C’est pas facile de confier son bébé à des inconnus pour retourner au travail… Je vous invite à lire mon article sur le mode de garde de bébé. Il n’y a qu’avec le temps et la confiance accordé à la nounou/ personnel de crèche que vos craintes s’atténueront.
  • peur de ne pas s’en sortir financièrement! Et oui c’est qu’un bébé ça coûte relativement cher, entre le mode de garde, les couches, le lait (pour celles qui n’allaitent pas) en passant par tout le nécessaire de puériculture et les vêtements, ça en fait des dépenses… N’oubliez pas l’achat de seconde main: c’est bon pour la planète et le porte monnaie!
  • peur de mal faire tout simplement! Certes « on ne naît pas maman on le devient », comme les meilleurs parents pour notre progéniture et nous avons donc peur de mal faire, de ne pas y arriver. Mais si vous vous posez la question de savoir si vous êtes une bonne maman il parait que vous en êtes déjà une! N’hésitez pas à demander des conseils à votre entourage (professionnels de santé, amis, famille), il n’y a pas de question bête 😉

Et vous quelle a été votre plus grande inquiétude avec l’arrivée de bébé? A vos claviers 😉

logo petit

</a

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Ah évidemment un peu les mêmes peurs que toi, certaines justifiées d’autres pas tant… Et sinon peur de ne pas être une bonne mère et que ma fille préfère vraiment son père ce qui est un peu vrai ! En même temps elle a la chance d’avoir un super papa !

    Aimé par 1 personne

    1. Ninoute dit :

      Je suis sûre que tu es une super maman, et encore mieux avec mini loutre qui arrive😊. « Les filles à papa » , on ne dit pas ça pour rien et encore le complexe d’oedipe n’est pas encore arriver, on va morfler lol.

      J'aime

      1. Ouais… 😭 Je vais trop mal le vivre ! 😂 J’espère au moins que pour le garçon c’est moi qui aurai ma part !

        Aimé par 1 personne

  2. Picou dit :

    A l’heure de revenir aux premier âge avec la naissance de mon 3ème enfant, j’avoue que j’ai gagné avec les 2 premiers une maturité qui me rend plus sereine ; mais il me reste 2 « peurs » profondément ancrées : celle du temps pour soi, car je sais qu’il me faudra le mettre entre parenthèse, au moins en partie, pendant un temps ; et celle de « mal faire », qu’on a je pense chevillée au corps, et pour toujours, dès lors qu’on devient parent! Le reste me semble maintenant plus accessoire ;o)

    Aimé par 1 personne

    1. Ninoute dit :

      Merci pour ton commentaire… Effectivement ces peurs là nous quitterons jamais… Je n’ai qu’une fille et l’impression que je passe en dernier c’est pas facile… Alors je tire mon chapeau aux mamans qui ont 3 enfants ou plus, dont tu fais partie ! 😉

      J'aime

Répondre à unemamanloutre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s