365 jours…

« Ce jour là, j’étais bien au chaud dans le ventre de ma maman. Dans ce cocon d’amour, je  ne manquais de rien: je n’avais ni faim, ni froid, j’étais bien! Malgré tout, il ne me restait pas beaucoup de place pour faire des galipettes comme au début, cette maison devenait vraiment trop petite! Et puis, j’avais envie, très envie de rencontrer pour de vrai mon papa et ma maman!

J’entendais très souvent les douces voix de ma maman et de mon papa, je sentais leurs gentilles caresses à travers de ventre de ma maman, je goûtais aussi des bonnes choses grâce à ma maman et à cet espèce de cordon mais j’avais envie de les voir,  de les sentir, de les toucher, de me blottir dans leurs bras.

Je me suis donc décidé à faire cette longue et difficile traversée, je me sentais enfin prête, j’étais assez grande et forte pour faire ce voyage, c’était le bon moment. J’entendais déjà depuis plusieurs jours ma maman se plaindre de bobos dans le ventre, c’était donc vraiment le bon moment.

Maman aussi était prête même si elle ne le savait pas encore. Elle avait mal, je l’entendais pleurer et même crier parfois, mais elle m’a aidé, elle m’a guidé vers la sortie. Ce fut long et douloureux, mais mon petit cœur n’était pas fatigué, il tenait le coup! J’entendais des voix qui disaient: « Poussez! Encore! Respirez! », « C’est bien ma puce, encore », je sais que Maman faisait de son mieux, malgré la douleur et la fatigue., papa nous a beaucoup encouragé aussi, il y avait aussi ces dames avec des blouses elles ont beaucoup aidé ma maman.

Après beaucoup d’efforts, j’ai enfin vue la sortie, j’ai été éblouie par cette lueur blanche, ma petite tête, puis mes épaules, mon corps et enfin mes jambes sont sortis de cet endroit si chaud, si douillet, si familier. Mon Papa était là, tout près de moi, il ne voulait pas rater ce moment… J’ai pris ma première bouffée d’oxygène, j’ai respiré pour la toute première fois et j’ai poussé mon premier cri! J’avais froid, je me sentais seule et épuisée par ce périple.

Heureusement, les dames en blouses m’ont vite posé contre la poitrine de ma maman, je ne la voyais pas très bien, mais elle était belle, elle pleurait je crois. J’étais bien contre sa poitrine, son corps chaud, je pouvais encore sentir les battements de son cœur en moins forts, par contre j’entendais mieux sa voix, sa belle voix, sa douce voix sanglotante. Elle m’a couvert de bisous, elle m’a dit des mots doux, des mots d’amour.

Et mon papa? J’ai aussi pu me blottir contre le torse de mon papa, celui qui deviendra mon rocher sur lequel je me repose encore, ce corps chaud, musclé et rassurant, sa douce voix et sa barbe qui pique, oui c’est lui mon papa! Celui qui sera toujours là pour moi, qui prendra soin de moi même quand je serai grande!

Voilà je crois que c’est ça une famille, un papa, une maman, et puis moi!

C’est MA famille et je l’aime!

Je suis née il y a 1 an, 12 mois, 365 jours, 8760 heures, le 8 août 2018″.

img_20190806_142436893305592386152863.png

logo petit

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s