La motricité libre

Dans la volonté de toujours vouloir le meilleur pour ma fille, je me suis penchée sur l’apprentissage de la motricité libre. Cette pratique nous la devons cette fois à la pédiatre hongroise Emmi Pikler.

Sa pédagogie repose sur plusieurs principes dont:

  • Une « activité autonome » :  l’enfant choisi les activités qu’il souhaite faire en l’expérimentant de lui-même, guidé par son envie, son plaisir mais aussi ses capacités
  • La « nécessité de favoriser chez l’enfant la prise de conscience de lui-même et de son environnement » c’est la motricité libre

Elle met ainsi en lumière que l’enfant n’a nul besoin d’objet dans l’apprentissage de la motricité. Nous avons tendance à proposer voire imposer à nos enfants les cales-bébé pour les faire tenir assis, les youpalas pour l’apprentissage de la marche alors que l’enfant a les capacités physiques et cognitives pour le faire de lui-même quand il en aura envie. Chaque enfant a son rythme et rien ne sert de lui imposer les choses.

J’ai longtemps entendus des parents dirent: « mon enfant tient assis depuis ses 5 mois », alors que ma fille se tient assise depuis ses 8 mois. J’ai préféré ne pas lui imposer la position assise, je voulais qu’elle prenne conscience de son corps et de ses mouvements, je voulais qu’elle soit libre. J’ai quand même essayer de l’asseoir dans une grande bouée, mais elle n’a pas apprécié d’être contenue et justement non libre de ses mouvements.

A 9 mois elle rampe, uniquement à la force de ses bras, je suis tellement fière de son évolution. Elle ne cherche pas encore à se tenir debout, mais je ne la presse pas. Je ne la met pas non plus dans son parc, je la laisse vadrouiller sur le ventre dans la maison en prenant soin de protéger les prises de courant, de fermer les portes, de ne rien laisser à disposition qui pourrait être dangereux, de l’habiller dans une tenue confortable qui m’entrave pas ses mouvements, et je garde évidemment un œil sur elle. 👀

Un enfant qui essaye et expérimente par lui même sera beaucoup plus prudent et donc risquera moins de se blesser (parait-il! J’attends de voir cela!). On dénombre un grand nombre d’accidents causés par des « youpalas » comme vous pouvez le lire (ici). En plus de leur danger, ces « aides » retarderaient même la marche puisque l’enfant n’est pas dans une position naturelle, il risque d’adopter une mauvaise posture, de développer des problèmes de dos ou encore de hanches. Si le youpala est interdit au Canada depuis des nombreuses années et dans les crèches en France ce n’est pas pour rien. Ma fille n’en aura donc pas…

20190515_160057_0000.png
Ma Ninoute expérimente par elle-même!

Comment appliquer la motricité libre?

  • aménager un espace de jeu sécurisé pour bébé: tapis de sol (ni trop dur pour son dos, ni trop mou pour lui permettre de se mouvoir) des jouets ou objets adaptés à son âge, dispersés autour de lui afin de lui donner envie de les attraper par lui-même (ne pas forcément tout le temps lui en mettre dans les mains)
  • ne pas le mettre bébé dans une position qu’il ne maîtrise pas (assis avec des coussins pour le caler par exemple…), donc respecter sa physiologie
  • l’accompagner par notre bienveillance: nos paroles, nos regards, nos gestes, ne pas hésiter à l’encourager et le féliciter
  • respecter son développement et être patient, inutile de brûler les étapes et de forcer un enfant à faire telle ou telle chose
  • l’habiller dans des vêtements confortables pour favoriser ses mouvements (les petits robes pour les filles c’est magnifique mais pour l’apprentissage du quatre-pattes c’est pas top…)

Lorsque Ninoute était tout bébé, je la posais le plus souvent possible sur son tapis d’éveil, équipé d’une arche d’éveil:⤵️

tapis d'éveil
tapis d’éveil

J’avais pris l’habitude de changer les objets accrochés afin de stimuler sa vue, d’abord avec des images contrastées noires et blanches (que vous pouvez télécharger sur ce super site ➡️  ici , vous avez même différents thèmes) puis avec des couleurs (origami), si vous êtes pas douée comme moi, vous pouvez retrouver facilement des tutos sur youtube!

étagère motricité libre
Étagère posée à même le sol Ninoute peut ainsi attraper les jouets comme elle le souhaite
jouets en bois
jouets en bois

 

Maintenant qu’elle est plus grande, nous lui avons aménagé un espace de jeux sur lequel elle peut se déplacer, sans risquer de se blesser, même si depuis qu’elle rampe, elle ne reste pas longtemps sur cet espace… Elle a tout ses jouets à porter de main (notamment ses petits sacs sensoriels) dans un panier qu’elle aime renverser…  Nous avons toujours un œil sur elle… Lorsqu’elle maîtrisait tout juste le « retourné ventre dos », nous avions un peu peur sur le carrelage mais finalement elle tient très bien sa tête et ne s’est donc jamais cogné. Maintenant elle rampe tel un serpent! 🐍

L’autre jour je l’ai surprise en train d’arracher une plante… Je suis arrivé juste avant le drame!! Elle adore aussi passer sous notre table à manger à travers les chaises, c’est un peu son labyrinthe à elle!

espace de jeu motricité libre
espace de jeux motricité libre

Evidemment lorsque nous sommes très occupés, il nous arrive de la poser dans son parc afin d’être sûrs qu’elle soit en sécurité ou nous l’asseyons dans sa chaise haute près de nous (des fois elle pense que c’est l’heure du repas!)

Les avantages de la motricité libre

  • autonomie de l’enfant, il tente et expérimente par lui-même, à son rythme
  • confiance en lui, quel fierté pour lui pour réussir et d’être encouragé et félicité par nos soins
  • plaisir de découvrir et de jouer
  • gérer ses émotions: l’enfant gère ses premières frustrations (ne pas arriver à attraper un objet ou à se mouvoir comme il le souhaite) ou au contraire ses réussites!

Je trouve cette illustration assez représentative des différentes étapes de développement de la motricité: (ici). N’oubliez pas que chaque enfant à son rythme, pas d’inquiétude si vous trouvez que votre bébé a du « retard », vous pouvez toujours en parler à votre pédiatre pour vous rassurer.

Prochainement je vous ferai un article sur les jeux d’éveil que vous pouvez fabriquer vous même, d’inspiration Montessori, n’hésitez pas à vous abonner!😉

Que pensez-vous de cette pratique? L’appliquez-vous chez vous? J’attends vos réactions les mam’s! 😁

A très vite, des bisous! 😘


 

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Chez nous aussi la motricité libre a été la règle ! Nous n’avons même jamais eu de parc. Ma puce a très vite progressé et savait tenir assise vers ses 6 mois, ramper à 7 mois et faire du 4 pattes et se mettre debout à 8 mois. Puis elle s’est calmée et n’a marché seule qu’à 12 mois. Vraiment chaque enfant est différent et passe les étapes à son rythme. Mais je trouve que les enfants à qui on laisse le temps maîtrisent mieux ce qu’ils font. Après 4 mois à marcher en s’aidant des meubles et des murs, quand ma puce s’est lâchée elle était très à l’aise et ne tombait pas. Nous n’étions donc pas inquiets et très fière de l’avoir vu tout apprendre toute seule !

    Aimé par 1 personne

    1. Ninoute dit :

      ah oui c’est bien, elle a brillamment passer les étapes! Moi je ne sais pas si elle passera par la case 4 pattes… on verra bien 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Nous on avait vraiment l’impression qu’elle s’en passerait puisqu’elle se levait de partout avant le 4 pattes. Et puis finalement elle a bien aimé ! Elle était très rapide ! 😀

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s