Crèche ou nounou pour la garde de bébé ?

J’aborde aujourd’hui dans cet article, le choix cornélien qui s’offre à vous pour la garde de votre bébé… Et oui votre bébé est encore bien au chaud dans votre bidou que vous devez déjà penser à son mode de garde. Je me souviens avoir déposé ma demande en crèche avant même de m’inscrire à la maternité, un comble ! Et pourtant il est conseillé de s’y prendre bien à l’avance, dès la fin des 3 mois de grossesse. Mais quel mode de garde choisir? Quels sont les avantages et les inconvénients de chacun?

La crèche (collective publique)

Il s’agit d’un établissement subventionné par l’état, il est dirigé par une directrice (souvent des femmes oui!), (éducatrice de jeunes enfants ou puéricultrice), et entourée de professionnels de la petite enfance.

Ma Ninoute à eu la chance d’obtenir une place en crèche, dans la crèche de de notre ville qui plus est: flambant neuve ! Oui on peut parler de chance car généralement il y a beaucoup plus de demandes que de places disponibles. Pourquoi avons- nous choisi la crèche pour notre fille ? Pour être honnête avec vous, je n’étais pas du tout confiante, je pensais vraiment pas avoir une place… Nous avions fait ce choix pour l’épanouissement de notre fille, nous souhaitons qu’elle évolue dans un milieux adapté avec d’autres enfants de son âge.

Les avantages de la crèche:

  • milieu sécurisé, crèche neuve, aux dernières normes de sécurité
  • hygiène stricte, ce qui n’évite évidement pas les microbes (point négatif de la collectivité mais il faut bien que les défenses immunitaires de Ninoute se forment…)
  • contrôles de la CAF et de la PMI
  • personnel formé en permanence et diversifié (éducatrice de jeune enfant, puéricultrice, pédiatre, psychologue…)
  • salles d’éveils et jouets adaptés à chaque âge des enfants : motricité libre, motricité fine (manipulation, peinture), salle snoezelen, pataugeoire, extérieur sécurisé avec tricycle pour les plus grands…
  • animations ponctuelles: échanges intergénérationnels avec l’EHPAD de la ville, sorties (où les parents sont conviés), atelier musique avec une guitariste, arbre de noël avec spectacle…
  • les enfants sont regroupés par section, pour nous 10 au maximum (du même âge), avec 3 personnes encadrantes, les enfants ne sont jamais seuls avec une seule personne (ce qui est rassurant)
  • le projet de la crèche nous a également plu: l’équipe encadrante s’adapte vraiment au rythme du tout petit sans lui imposer des horaires pour les repas ou les siestes
  • des réunions sont prévues régulièrement avec des parents représentants, afin de mettre en place de nouvelles choses ou d’évoquer des points à améliorer
  • le coût financier de la crèche est souvent moins cher que les assistantes maternelles, attention cependant car  le tarif est indexé sur les revenus et la composition du foyer N-2 (plus vous gagnez, plus vous payez). Sachez cependant que vous pouvez déduire 50% de ces frais sur vos impôts (explication ici).

Les inconvénients que nous avons relevés:

  • les horaires sont strictes, difficile donc pour les parents ayant des horaires décalés ou travaillant loin de la crèche d’opter pour ce mode de garde
  • vivier à microbes! et oui hélas, les microbes et autres virus sont omniprésents (malgré l’hygiène), les enfants manipulent et mettent à la bouche les mêmes jouets et se transmettent donc toutes les maladies ( nous avons déjà eu le droit à 2 gastro et diverses rhino…), et là j’ai peur car les poux ont fait leur apparition!! 😱
  • tout y est fourni, couches, nourritures (sauf le lait évidement), c’est le seul point qui nous a dérangé même si ils font beaucoup d’effort pour fournir de la nourriture de qualité (du bio et du fait maison) mais les goûts restent simples au niveau de la diversification alimentaire (1 légume + 1 viande ou poisson). Pour les couches ils privilégient également les marques les moins controversées.
  • la crèche est fermée pendant les vacances de noël et tout le mois d’août, c’est non négociable!
  • la crèche est un environnement bruyant, ma Ninoute semble parfois épuisée (même si elle dort bien en crèche)

Voici à quoi ressemble la crèche de Ninoute (juste à l’ouverture, elle est depuis encore mieux équipée!)

IMG_20180526_114126.jpg
Petit patio
PART_1553019051990.jpeg
Salle Snoezelen
salle de peinture
Salle peinture: Artistes en herbe!

IMG_20180526_112649.jpg

Expérience personnelle: Après 6 mois en crèche, nous sommes ravis! Ninoute s’adapte très bien, elle est contente de nous retrouver le soir mais ne pleure pas le matin lorsqu’on la laisse. Les journées se passent bien pour elle, elle s’alimente bien, dort bien, jouent avec ses copains (et oui c’est la seule fille de sa section!). Nous la retrouvons dès fois le soir très fatiguée, mais cela ne l’empêche pas de bien dormir la nuit. Nous côtoyons d’autres parents et pouvons voir ensemble les progrès de nos enfants (Ninoute n’est pas très en avance niveau motricité…). Pour le moment c’est le top! 🤩

L’assistante maternelle : la « nounou »

Nous avions envisagés cette option au cas où notre fille n’obtiendrait pas de place en crèche. Nous nous sommes présentés au RAM et obtenus la liste de toutes les assistantes maternelles de la commune, et nous étions étonnés de voir que nous avions l’embarras du choix! (Je prépare un article sur les questions à poser à sa future nounou!).

Les avantages de la nounou:

  • relation privilégiée avec notre enfant et avec les parents également
  • cadre intimiste (comme à la maison)
  • souvent des horaires plus souples et des vacances à négocier
  • les parents peuvent fournir changes et repas
  • les sorties sont plus fréquentes qu’en crèche
  • vous avez des aides de la CAF notamment la CMG (complément de libre choix du mode de garde), plus d’infos : ici

Les inconvénients que nous avons relevés:

  • elle est seule avec votre enfant, la confiance doit donc être primordiale (inutile de vous rappeler tous les scandales de maltraitance…)
  • le coût, il est libre mais encadré, (car au delà d’un plafond les parents ne peuvent plus toucher les aides de la CAF). Il varie en moyenne entre 2,70 et 3,60 € nets de l’heure et dépendent de la loi de l’offre et de la demande
  • la sécurité, oui elles obtiennent un agrément délivré par l’Etat, mais il s’agit d’une maison, il a donc les mêmes risques que chez vous…
  • le manque d’éveil et d’activités, même si les assistantes mat ont accès au RAM pour se retrouver entre ass mat et faire des activités avec les petits, elles n’ont pas forcément la même offre
  • manque de formation sur le long terme (les recommandations changent souvent pour les bébés)
  • vous êtes employeur avec toutes les responsabilités que cela implique (tracasserie administratives!)

Les MAM (maison assistantes maternelles)

Ce mode de garde est une bonne alternative entre la crèche et la nounou. Il s’agit d’un regroupement d’assistantes maternelles (souvent 3/4) dans une maison dédiée à la garde d’enfants. On y retrouve donc les avantages de la crèche avec le côté intimiste de la nounou. Je pense que nous aurions opté pour ce mode de garde si nous n’aurions pas eu la place en crèche. Renseignez vous également sur le tarif souvent plus élevé que pour une nounou (fais annexes: loyer notamment).

Il existe d’autres modes de garde que ne détaillerai pas ici: crèche d’entreprise, micro-crèche, garde à domicile, fille au pair..

⚠️ Attention: Je ne fait ici en aucun cas l’éloge de la crèche, il s’agit simplement de mon ressenti et de mon expérience perso 😉.

N’hésitez pas à me raconter vos expériences sur le mode de garde, vos choix et vos raisons! 😃

A très bientôt les mam’s! 😘

 

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Lucie C dit :

    Je commence depuis peu mon expérience avec 1ASSMAT et nous en sommes très content ! Relation privilégiée, elle nous envoi des photos et infos des journées partagées avec notre babygirl. Pas mal de sorties extérieures (au RAM, parc, ferme…).
    Et surtout des horaires plus souples. Pourvu que ça dure positivement 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Ninoute dit :

      Contente que tu ai trouvé la perle rare 😊 ! C’est vrai que c’est bien d’avoir des photos et des nouvelles pendant la journée, moi je peux appeler mais c’est tout… Et des fois la journée est longue elle me manque…

      J'aime

  2. Winnie dit :

    Ma fille a fait six mois crèche quand j’ai commencé à travailler en saison de pâques à Toussaint. Tout s’est bien passé à part un ou deux points négatifs. Elle avait caché son doudou et ils l’ont pas retrouvé heureusement que ma fille la retrouvé.
    Puis elle a fait nounou l’année d’après car j’avais pas trop le choix. Ben j’ai aimé aussi et en même temps y a eu des point négatifs. Déjà je payer aussi cher de nounou (6h/semaine) que de crèche (4/5 jours entiers). La nounou sortait les petits mais en même temps elle leur donnait des fois du pain à manger à onze heures onze heures et demi.
    Pour bébé 2 ça sera nounou car il sera tout petit quand il va y aller. Et ça sera pas la même nounou et celle ci connaît mes horaires et en plus c’est la femme de mon patron 😂

    Aimé par 1 personne

    1. Ninoute dit :

      Merci pour ton retour d’expérience ! Ah oui c’est pas banal d’avoir la femme de son patron comme nounou pour son bébé ! Moi j’aurai vraiment du mal à faire confiance à une nounou… La crèche nous convient vraiment bien, en plus on se fait des amies mamans ☺️👍. Concernant le côté financier effectivement suivant les dossiers de chacun il y a des calculs à faire…

      J'aime

Répondre à Ninoute Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s